>
Les Murmures d’Ananké – Collectif ARpiS
Mime, danse, musique, scénographie, arts numériques | Appel à Projet

PÉRIODE résidence

du 04|05|17 au 01|10|17

espace de résidence

Le Grand Studio

LIENS

Site Web du Collectif Arpis
Page Facebook de Kannelle .P
Page Facebook de Kilian et l'Autre

objet de la residence

Le projet Les Murmures d’Ananké s’est d’abord présenté dans le cadre de la Nuit Blanche 2016 comme une performance narrative et numérique. Aujourd’hui, le Collectif ARpiS se penche sur les recherches corporelles et esthétiques afin de développer une véritable mise en scène autour de cet objet purement scénographique. L’objectif durant cette résidence au Chateau Éphémère est de développer la narration, de déterminer le mode d’expression de l’acteur, de fusionner des technologies numériques à la proposition corporelle afin d’amplifier la création. Le Collectif projette de présenter ce spectacle lors de la saison 2017-2018.

BIOGRAPHIE

Kannelle .P : À mi-chemin entre le théâtre et la danse, c’est sous l’esthétique du Nouveau Mime que Kannelle aménage son espace poétique.

Elle découvre l’univers de la scène en se formant à la danse classique qui lui apporte une rigueur et une sensibilité corporelle sur lesquels elle fonde la suite de son parcours. Elle obtient sa licence en Arts du spectacle en 2010 à l’université de Nice Sophia-Antipolis et découvre les univers artistiques de C. Mathou, qui la forme aux arts de la scène indiens, de G. Boghossian qui l’introduit à l’art numérique, ainsi que de S. Angelibusi et M. Cardinale auprès desquels elle poursuit sa formation à l’art du théâtre physique à Madrid en 2011. En 2013, elle écrit une version corporelle de La Bête immonde, intriguée par la violence présente dans l’ériture de Brecht. Ce travail est présenté en 2014 à Grasse. Elle collabore sur scène avec Kilian et l’aUtRe, ce qui marque le début de leur association artistique. En mai 2014, elle présente sa pièce courte Métamorphoses qui inspire la création du Fabuleux voyage du petit Architecte en 2015 au Théâtre de l’Espace Tonkin (Lyon). En 2016 commence le travail autour du projet Les Murmures d’Ananké, présenté sous forme de performance numérique à Paris pour la Nuit Blanche et envisagé comme un spectacle pour 2017.

Kilian et l’aUtre : Espace musical balayé par de nombreuses sonorités, Kilian et l’autre évolue dans un nid d’éclectisme. Entre 2007 et 2010, Kilian se forme à la musicologie à l’université de Nice Sophia-Antipolis. Il intègre la formation Big Band de l’université qui accompagnera les plus grands noms du jazz comme Bobby Jonhson ou Andy Narell. Il participe à de nombreux projets en collaborant avec l’orchestre de Cannes et l’orchestre de Nice. Le projet musical Kilian et l’aUtre se créé à Paris en 2013. Il s’invite sur la scène indépendante locale, fort d’un projet tant original qu’ambitieux mêlant l’expérience du concert à celle d’une projection numérique interactive. En octobre 2014, La Chronique des esprits vidés marque la réalisation scénique de l’esthétique de Kilian et l’aUtre. Il crée un univers sonore où passion et pulsion s’entrechoquent pour aboutir à ce qu’il qualifie de tragédie musicale. Depuis 2014, il collabore avec Kannelle .P et s’investit dans la création du spectacle jeune public Le Fabuleux voyage du petit Architecte (2015) puis des Murmures d’Ananké (2017).

>
photos
Les Murmures d'Ananké, crédit : Collectif Arpis
>
videos
Les Murmures d'Ananké - ©Collectif ARpiS - Teaser