>
LAAB – Laboratoire Associatif d’Art et de Botanique
Recherche végétale & sonore | Résident Permanent

PÉRIODE résidence

du 01|11|14 au 31|12|17

espace de résidence

les ateliers
les jardins

LIENS

objet de la residence

Avec un intérêt marqué pour le végétal, le LAAB est un groupe de recherche, constitué à la base de deux artistes et un ingénieur, il s’enrichit de nombreuses collaborations et personnalités invitées depuis 2007.
Création et organisation d’expositions, expéditions botaniques : le LAAB associe à parts égales plantes, matériaux et individus dans son exploration du « vivant», aussi bien par affinités qu’au travers ses modalités de fonctionnement.

Avec Nicolas Bralet, Delphine Chevrot, François Collin et Sabrina Issa.

WORKING PROGRESS du projet de Concerto pour flux de sève

Projet réalisé en partenariat avec le CNRS (Université Paris Saclay), le Château Éphémère, le Site expérimental du Cefe (CNRS) de la Forêt de Puechabon, avec le soutien de la Diagonale Paris-Saclay et la fondation Daniel et Nina Carasso.

Concerto pour montée de sève, Souffle des arbres et tremblement de terre associe la montée de sève de trois arbres, un Cassia, un Populus (peuplier) et un Taxus(If) au son directionnel d’un souffle dans l’installation. C’est au cœur et à l’échelle d’une forêt, que le dispositif du Concerto, s’attache à rendre audible le rythme biologique des plantes et la corrélation, complexe, de celles-ci avec les données environnementales. Pendant les temps de concerts, c’est notre cheminement à travers les arbres qui nous communique le rythme, l’intensité et les variations d’un environnement où les évolutions sont partagées. Dans ce projet, notre démarche vise à rendre une dimension « physique » de la forêt (émotionnelle et tangible) en réunissant sur un même temps l’analyse et l’expressivité d’un objet.

EXPOSER LA RECHERCHE

Au Château Éphémère, le LAAB a souhaité accueillir les publiques ponctuellement sur les avancées de ses recherches. Cette manière de travailler contribue à rendre visible l’expérimentation et la variation de formes dans une recherche en art. Au sein d’installations sonores, climatiques, lumineuses… les formes exposées prennent le temps et proposent un rythme, une cadence.

Périodicité : Exposition de la recherche tous les 1 mois et demi / 2 mois

BIOGRAPHIE

Sabrina Issa et Nicolas Bralet se sont rencontrés en 2006 à l’occasion de leur post-diplôme en art sonore (Écoles Nat. Sup. des Beaux-Arts d’Aix en Provence et de Nice). Sabrina Issa est artiste et spécialiste de la flore semi-désertique et tropicale Africaine, Nicolas Bralet est concepteur sonore et jardinier, François Collin est ingénieur logiciel au LAL – CNRS d’Orsay.

>
photos