>
Philippe J. Bourcier
Art Numérique / Tech'Art

PÉRIODE D'Occupation

du 14|10|16 au 14|04|18

espace dédié

Espace Co-Working

LIENS

Site Web

Présentation

Philippe J. Bourcier crée des œuvres numériques sous la forme de sculptures ou de mises en lumière dans lesquelles l’humain est au cœur que ce soit par son interaction ou en tant que sujet.

Le métal (et notamment le Cuivre), le bois, les matières plastiques ne sont pas seulement utiles, elles font partie intégrante des œuvres et sont traitées avec les mêmes égards que la partie virtuelle et électronique de celle-ci.

Plutôt que de parler d’art numérique, ce qui regroupe aujourd’hui un grand nombre d’activités très différentes, Philippe préfère proposer le terme Tech’Art, pour exprimer la rencontre entre les formes d’art traditionnelles (tableaux, sculptures) et la technologie.
L’idée n’étant pas d’ériger la technologie comme un art (même si cela peut arriver), mais d’utiliser la technologie pour créer des œuvres qui peuvent être interactives et/ou qui peuvent bénéficier du fait d’intégrer des nouvelles technologies.

La technologie n’étant qu’un moyen d’expression incorporé à l’œuvre, au même titre qu’un matériau, un dessin, un mécanisme ou une lumière peuvent l’être.

BIOGRAPHIE

Après avoir étudié les Arts Plastiques au lycée, Philippe a continué son cursus au sein de l’Institut International du Multimédia, à Paris. Par la suite, entre 2004 et 2008, il s’est intéressé au VJing et a effectué plusieurs performances visuelles “en live” lors de soirées psychedelic trance en France (Cabaret Sauvage, Grenoble, Château de Vaux-le-Pénil, etc.).

Mélanger l’art et la technologie a toujours été partie intégrante de son style et de sa vision de l’art. Ses œuvres sont colorées, très animées et lorsque c’est possible et utile, interactives. Le fil rouge qui caractérise son oeuvre est de vouloir activement et concrètement apporter un moment de joie, de bonheur, véhiculer des ondes, des énergies positives aux spectateurs qui contemplent et interagissent avec ses créations. L’interaction très simple de la plupart de ses œuvres démontre le côté pragmatique dans ce que veut communiquer l’artiste à son public, tout en traitant de sujets de société graves, concrets et complexes : le burn-out (L’Exutoire), le narcissisme (Narcissus Loop), la morosité ambiante (Smile), l’humeur (Karma Borealis (WiP)) et le stress (Keep Calm (WiP)).

Philippe est aussi expert en visualisation de données (dataviz). A ce titre, son travail sur la cartographie d’Internet a été largement diffusé, notamment dans une série documentaire appelée « The Beauty of Maps » (BBC Four) ainsi que dans des expositions sur l’informatique et plusieurs ouvrages et encyclopédies à travers le monde.

>
photos
Alien Breath, par Philippe J. Bourcier, crédit : Philippe J. Bourcier
Square Root Sine, par Philippe J. Bourcier, crédit : Philippe J. Bourcier
Keep Calm (en cours de construction), par Philippe J. Bourcier, crédit : Philippe J. Bourcier
>
videos
Philippe J. Bourcier - CLAP : le CycLotron A Plasma
Philippe J. Bourcier - Narcissus Loop
Philippe J. Bourcier - Square Root Sine