Sub’Sonic est une performance dansée faisant interagir la danse et la musique avec un dispositif cymatique*, soit l’art de sculpter la matière avec du son.

 

*La cymatique est la technique d’étude des vibrations acoustiques et de leurs formes visibles.

 

Le projet repose sur l’idée que toutes les formes de la nature peuvent être rapportées à une origine sonore (ondes de choc, vibration de l’air ou déflagrations du big-bang). Le son y est pensé comme une énergie qui façonne la matière, ce qui en fait une force agissante, aux applications concrètes.

 

La performance s’articule en plusieurs tableaux mettant en relation le son avec le sable, le son avec le corps. La danse joue avec les limites des formes projetées au sol. Le rapport s’inverse ensuite pour que la danse crée de la musique en utilisant un instrument de musique : le thérémine*

 

La création musicale permet au spectateur de s’immerger dans un monde mystérieux et intrigant. Parfois inaudible, le son continue de sculpter des formes, laissant le corps parler à son tour et la danse résonner dans l’espace.

 

*Le thérémine est un des plus anciens instruments de musique électronique, inventé en 1919 par le Russe Lev Sergueïevitch Termen. Composé d’un boîtier électronique équipé de deux antennes, l’instrument a la particularité de produire de la musique sans être touché par l’instrumentiste. Dans sa version la plus répandue, la main droite commande la hauteur de la note, en faisant varier sa distance à l’antenne verticale.

 

Avec ce performance, Fabrice Mahicka et la compagnie V&F interrogent la plasticité de ces ondes sonores et leurs capacités à produire du mouvement dans la matière, à littéralement s’incarner dans une forme chorégraphique. Le dispositif scénique transforme le son en forme à l’aide d’un haut-parleur surmonté d’une plaque de métal. Parsemée de sable, la plaque se mettra alors à vibrer pour former de subtiles formes géométriques. Le dispositif est complété par une projection vidéo qui diffuse en direct, sur un tulle et sur sol, les métamorphoses de la matière sableuse.

 

La résidence au Château Éphémère est l’occasion pour l’équipe artistique d’intégrer des micros midi au spectacle, qui permettront d’utiliser un sampler logiciel en vue de créer des formes de cymatique en live. L’idée est de poursuivre l’écriture du spectacle, consolider la gestuelle, la chorégraphie, de travailler le rythme global de la performance et rallonger sa durée.

 

 

 

Fabrice Mahicka – Chorégraphe, musicien et interprète

 

Issue du milieu des battles de breakdance, il parcourt le monde avec son groupe « Chasseurs 2 Primes » qu’il rencontre à Paris. Il étudie à New York, Los Angeles et Paris les autres danses Hip Hop comme le popping, le new style, la house et suit une formation technique en danse contemporaine.

Aujourd’hui, il est danseur interprète dans de nombreuses pièces chorégraphiques avec les
compagnies Georges Momboye, ParTerre, Aktuel Force, XXe Tribu. Passionné de composition il se perfectionne, se forme et crée la musique de spectacles de danse et d’artistes musicaux. En 2010, il fonde avec Valentina Corosu la Compagnie V&F.

 

 

Bruno Puig : Créateur des dispositifs de cymatique

 

Musicien, guitariste et ingénieur, Bruno Puig est régisseur son à l’Opéra National de Paris depuis 21 ans. Issu d’une formation musicale impro (Ancien Atla), il se passionne par tout ce qui a rapport à la musique et au son.  De par ses connaissances dans de multiples domaines aussi variés que la mécanique, l’automatisme et l’électronique, il répare, entretient et conçois toute sorte de matériel, amplis à tubes, écho à bandes effets,  reverb à plaques, micros guitares à condensateur etc… Aujourd’hui, en collaboration avec Fabrice Mahicka, il met tous ces talents dans la conception, la programmation et dans les réglages des effets des différents dispositifs scéniques nécessaires au spectacle « Sub’Sonic ».

 

 

Valentina Corosu – Assistante chorégraphe

 

Interprète et chorégraphe italienne, elle danse depuis l’âge de 7 ans en cours comme en compétition : hip hop, afro, jazz et contemporain. Elle s’installe ensuite à Paris et se spécialise dans le hip hop new style et le contemporain. Elle développe une danse expressive, acrobatique, puissante avec une technique hybride, ce qui en fait une interprète polyvalente.En 2010, elle fonde avec Fabrice Mahicka la Compagnie V&F et ensemble créent leur première pièce « D’où…l’oiseau ».

 

Guillaume Léger : Créateur lumière

 

Guillaume a été régisseur lumière au 20e Théâtre pendant 5 ans comme, où il a travaillé pour toutes sortes de spectacles (théâtre, musique, danse ) et y a rencontré́ la compagnie de danse XXe tribu notamment. Cest avec qu’il assure la creation  lumiere pour les spectacles « Horizons » , « Akasha », « Gardien du temps » et « Reflets ».

Il signe également la création lumière du duo « d’où l’oiseau » de la compagnie V&F.
Actuellement, il est régisseur lumière au Théâtre de la Ville, et ce depuis 2012, il tourne avec la compagnie du Théâtre de la Ville, sous la direction Emmanuel Demarcy Mota.