⭐️ Elise Voët est lauréate 22-23 de notre appel à projets “Arts Numériques, Art Sonore & Nouvelle écritures”, avec son projet An.hydra.n

 

 

Nourri·e d’une étude des bouleversements au sein des déplacements de l’eau, ses variations, ses états extrêmes, An·hydra·n est un projet qui se déploie sous la forme d’une installation audiovisuelle immersive.

En mêlant une approche scientifique et radiographique, programmation, modélisation, écriture sonore, cette expérience submersive forme un paysage onirique décadent des états de l’eau. Un dispositif génératif formé d’un laboratoire et d’un instrumentarium déploie visuels et sons sensiblement orchestrés et spatialisés sous forme cyclique.

Naissant d’un écrit d’anticipation amorcé par l’artiste Elise Voët, An·hydra·n est un projet à quatre mains incluant les talents du musicien et ingénieur son Nino Lasne. Le duo réalisera une performance VJing électroacoustique live au Château Éphémère, lieu d’enregistrement et de développement du projet.

 

À l’issue de cette première expérience, une chambre d’écoute prendra place en ligne pour diffuser une version de la pièce sonore influencée par des données météorologiques, atmosphériques et environnementales en temps réel. Le projet sera amené à évoluer dans un espace de diffusion à échelle monumentale.

 

Elise Voët 

 

À travers une pratique prolifique qui lie art sonore, art vidéo, art génératif et programmation, Elise Voët tisse des liens entre l’image et le son pour créer des expériences immersives au sein d’installations multimédias et audiovisuelles. Ses travaux sont caractérisés par une approche contemplative, radiographique, la suspension ou l’étirement du temps. Largement influencée par les enjeux de la science-fiction et de l’anticipation, le sujet de la ruine s’invite systématiquement dans ses pièces et paysages, créant des cycles d’épuisement et de régénération. Sa pratique de l’installation intègre un important travail de composition, de spatialisation et d’orchestration autant à l’échelle microscopique que monumentale.

 

Elise Voët obtient en 2020 son DNSEP à l’ENSA de Bourges avec les félicitations du jury qui lui permettent d’intégrer la résidence Felicità – Goodbye Horses et une exposition à Poush, Manifesto en 2021. La même année, elle publie son mémoire en ligne et y intègre un recueil de micro-fictions d’anticipation.

Nino Lasne obtient en 2018 son BTS Audiovisuel – Métiers du spectacle au lycée Germaine Tillion à Montbéliard. En parallèle de son activité professionnelle d’ingénieur du son, il développe une passion pour le mixage en home-studio et la captation sonore nourrie par sa propre pratique musicale et d’électroacoustique, seul ou en groupe, ainsi que les influences du métal expérimental. En 2019, il entame une collaboration avec Elise Voët et l’accompagne depuis sur la composition et la diffusion de la série Phonèmes.

 

⑉  En savoir plus : https://elisevoet.space/