⭐️ Jérémy Griffaud est lauréate 22-23 de notre appel à projets “Arts Numériques, Art Sonore & Nouvelle écritures”, avec son projet The Origin of Things

 

The Origin of Things est un projet d’exposition transdisciplinaire : peinture, photographie, sculpture, animation 2D, 3D, réalité virtuelle et réalité augmentée. Il est constitué d’une série d’animations vidéo disposées sous forme d’installations, qui montre l’exploration d’une usine « merveilleuse » et de ses environs.

L’installation interroge la notion de résilience à travers notre rapport à la nature et la manière que nous avons de la transcender, la consommer jusqu’à la détruire. Les films d’animation, dans la lignée de ses précédentes réalisations, sont composés d’aquarelles et de photographies restructurées.

 

La résidence au Château Éphémère a pour but la fabrication d’éléments scénographiques, notamment des sculptures intégrant des écrans et des luminaires multicolores sur lesquelles une partie de la vidéo sera projetée. La vidéo sera à la fois visible au travers d’un casque VR mais aussi en réalité augmentée par le biais d’une application.

L’artiste souhaite effectuer des recherches autour de la partie interactive d’une “scène  test”, notamment sur la question du rapport du joueur/spectateur, à l’univers du jeu.  Il travaillera à partir des éléments visuels, provenant de ses propres peintures et d’éléments sculptés à l’aide de son casque VR, déjà conçus lors de ses précédentes résidences à Penang  en Malaisie et Berlevag en Norvège.

Jérémy Griffaud profitera également de son temps de résidence pour intégrer au dispositif, des captations sonores effectuées en Asie.

 

 

Jérémy Griffaud

 

Jeune artiste niçois diplômé du Pavillon Bosio à Monaco en 2017, il peint des aquarelles d’un mode imaginaire qu’il numérise puis anime par ordinateur. Ces animations sont visibles sous la forme de films, mais aussi en réalité virtuelle ou sous la forme d’installations vidéo immersives. Il emmène le spectateur pour lui faire partager sa fascination des mondes parallèles colorés et hypnotiques, tout en révélant les problématiques de notre temps. Ces univers envoûtants, hypnotiques, psychédéliques et singuliers questionnent la relation qu’entretient l’Homme avec la Nature. Ses courts métrages ont été projetés plus d’une centaine de fois dans une trentaine de pays.

 

En 2021, son film Dungeon remporte deux fois le prix de la meilleure animation au Festival du film de Boden en Suède et à Emerald Peacock à Saint-Pétersbourg. Il réalise cette année là son installation Contre-Nature qui sera présentée dans 10 expositions entre 2021 et 2022.

 

En 2022 il présente Enlarge Yourself, une installation interactive lors de la Biennale ARTPRESS prenant place à Montpellier à La Panacée (MOCO).

Il réalise également des projets internationaux, en participant à la Nuit des Musées au Four Domes Pavillon à Wroclaw en Pologne ou lors de résidences à Berlevag en Norvège, à Penang en Malaisie ou Beppu au Japon.

Il est également membre de plusieurs projets collectifs: VeryHighStuff (scénographie et commissariat), ITOLADISCO (performance audiovisuelle) et SUPER ISSUE (microédition d’art).

 

 

⑉  Youtube    ◇    Instagram