>
Participez aux activités

Outre la consécration du lieu à l'accueil d'artistes désireux de développer des projets en lien avec la création numérique et sonore, Château Éphémère, par sa dimension sociale se connecte à la population locale en répondant à des demandes d'accueil diverses et variées.

>
Des ateliers ouverts à tous !

Partant de ce constat, Château Éphémère développe des séries d'ateliers ouverts à fois aux particuliers, tant aux publics scolaires, acteurs sociaux, ou autres créateurs désirant prototyper et bénéficier d'une expertise sur mesure.

Les ateliers, dotés d'une approche ludique et créative ne demandent pas forcément de pré-requis de connaissances et s'adaptent aux besoins de découverte de chacun.

Pour les férus et initiés, le Vanderlab est fait pour vous !

Rendez-vous sur notre page Ateliers pour vous rendre compte de notre offre ouverte (ateliers payants ouverts aux particuliers, sur inscription) et notre offre dédiée aux professionnels de la culture/acteurs sociaux (catalogue à télécharger en bas de page).

Consultez également notre page dédiée au Vanderlab qui vous présente les différentes façons d’accéder à cet espace à la pointe des technologies numériques.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

Ils travaillent avec nous:

Accueil de Loisirs enfants et adolescents Yannick Noah de Carrières-sous-Poissy, Centre Communal d’action sociale Michel Colucci/Espace Rosa Parks de Carrières-sous-Poissy, Point d’Information Jeunesse (P.I.J.) de Verneuil-sur-Seine, Espace Cyber-Base d’Andrésy, Club Ado de l’Espace des loisirs Victor Hugo de Chanteloup-les-Vignes, Collège Flora Tristan de Carrières-sous-Poissy, I.M.E. (Institut Médico-éducatif) « Notre École » de Carrières-sous-Poissy, Lycée Polyvalent Adrienne Bolland de Poissy, École Élémentaire Publique Robert Surcouf de Carrières-sous-Poissy, Centre d’Hébergement et d’Accueil Temporaire (CHAT) de Carrières-sous-Poissy

Atelier Vander-Blaster avec les jeunes du Club Ado de l’Espace des loisirs Victor Hugo de Chanteloup-les-Vignes, crédit : Association Vanderlab