>
Prise de Terre – Collectif Fossile
recherche, prototypage, écriture | Appel à projet

objet de la residence

Prise de Terre consiste à se faire interprète et relai au sein d’un dialogue entre des machines et de la terre.

A partir de terres sauvages locales, d’un tour de potier, d’ordinateurs, de capteurs biométriques, et de dispositifs de gravure et de sonification, le collectif Fossile entreprend d’exorciser la mémoire de la terre pour la confier à la machine, et vice-versa.

Empruntant au hacking, à l’alchimie, au chamanisme ou à la psychogéophysique, il cherche à écouter l’écho habituellement sourd de notre environnement tout en suscitant des interférences temporelles dans les cycles biogéochimiques.

Dans la continuité d’expériences entreprises à Cachefourque,  le collectif Fossile met l’accent, au Château Éphémère, sur les instruments de mesure, d’écriture, et de traduction. Cette phase de recherche et de développement vise à concevoir des dispositifs optiques, acoustiques, biométriques et algorithmiques susceptibles de créer les conditions de ce dialogue. Au fil des résidences, ce travail pourra fonctionner comme moyen d’exploration des territoires, et donner lieu à une série d’installations et/ou de performances in situ.

 

BIOGRAPHIE

Le collectif Fossile est un groupe informel et variable, qui engage une recherche poétique et politique sur la réappropriation de l’espace public en y greffant des lieux temporaires de représentation. Fossile n’est ni une entreprise ni une association, mais une marque de fabrique collective qui signe un travail commun sur un projet donné.

Ses champs d’action varient en fonction de la composition du groupe et du contexte d’intervention. Son travail combine différents médias dans des œuvres hybrides souvent implantées dans des lieux de passage de façon provisoire.

Les usagers des lieux où ils interviennent sont si possible partie prenante de l’œuvre, depuis sa conception jusqu’à son développement et sa présentation.

>
photos
Logo Collectif Fossile, crédit : Collectif Fossile
>
videos
Pollution sonore, crédit : Collectif Fossile
Romanticist Landscape, crédit : Collectif Fossile