>
Black Ship
Reggae | Résidents Permanents

PÉRIODE résidence

du 01|09|17 au 31|12|18

espace de résidence

studios de musique : VANDERSTUDIO… and good day

objet de la residence

Black Ship C° est le premier groupe de musique résident permanent au Château.

Après avoir travaillé le projet plus de deux ans dans leur home studio de Poissy, les situations personnelles de chacun des membres du groupe évoluant, il est devenu nécessaire de se retrouver dans un lieu neutre et professionnel. Concours de circonstances heureux, ils ont rencontré Sébastien Campos, directeur du Château Éphémère, à cette même période, signant le début de cette nouvelle aventure.
“On peut répéter, manger, enregistrer, bronzer, danser, méditer, jouer aux fléchettes bref… à peu près tout ce qu’on faisait chez nous quoi ! “. Pour les Black Ship, un tel lieu à seulement 30 minutes de Paris est tout ce dont ils avaient besoin. Le Château semble le lieu idéal pour travailler, mais aussi faire de belles rencontres et partager la vie avec d’autres résidents.
Selon eux,  leur temps de travail n’a jamais autant porté ses fruits depuis qu’ils ont accès au premier studio à voir le jour dans les galeries du Château. Ils y répètent, composent et enregistrent les maquettes des nouveaux titres, les bandes sons pour le live, ainsi que certaines prises simples comme une basse ou des guitares/claviers.

Se servant du Château comme d’un laboratoire, le crew est en pleine ébullition pour cette année 2018, ils viennent notamment de faire la première partir de Naâman à l’Élysée Montmartre officialisant ainsi leur entrée dans le catalogue de 1001ProdsRecords. Leur album On The Sea sortira le 13 avril 2018.

BIOGRAPHIE

L’objet du projet est d’amener un genre musical très typé et connoté vers un nouvel horizon, à la fois plus proche du genre originel mais également plus proche de notre époque et de notre histoire moderne. Le reggae est indissociable de son histoire et du cadre dans lequel il est né ; mais un constat est fait, les Blak Ship ne sont plus au début des 70’s, et ne sont ni jamaïcains ni rasta. C’est pourtant cette musique qui les a réunis et qui continue de les faire vibrer.En réalisant l’album On The Sea, le sextet a cherché à faire cette musique qu’ils aiment tant, en retrouvant des sonorités vintages, authentiques, vivantes et organiques tout en en suivant méticuleusement les différents grooves et métriques typiques du reggae. Mais ils ont également voulu rapprocher cette musique d’eux en l’éloignant de ses codes actuels dans lesquels le groupe ne se reconnait pas vraiment. Il s’agit donc pour eux d’une proposition : un nouveau départ depuis l’âge d’or du reggae !

“Si le reggae avait évolué différemment ça donnerait peut être quelque chose comme ça.. En tout cas, voila le fruit entre notre héritage de cette musique légendaire et nos inclinations de jeunes banlieusards des années 90.'”

>
photos
Black Ship en première partie de Naâman à l'Elysée Montmartre
POCHETTE DE L'ALBUM on the sea (sortie le 13 avril 2018)
Crédit : Michel Dahyot
Crédit : Michel Dahyot